Conséquences pour les personnes concernées

En Suisse, une personne qui ne possède pas des compétences suffisantes de la langue écrite rencontre aujourd’hui souvent des difficultés à participer à la vie sociale, culturelle, politique et économique. Ces personnes sont confrontées chaque jour à des tâches qui exigent des connaissances avancées en lecture et écriture. Elles doivent donc fournir un effort supérieur à la moyenne pour remplir les tâches quotidiennes exigeantes, ce qui les amène à essayer d’éviter les situations dans lesquelles elles devront se servir de l’écrit et à cacher dans la mesure du possible leurs faiblesses. Les adultes concernés renoncent souvent à la lecture de textes plus longs ou plus complexes ou, frustrés, l’abandonnent rapidement. En dépit de leurs difficultés, ils arrivent toutefois à bien se débrouiller dans la vie de tous les jours. Le sentiment de honte et, souvent, la faible estime de soi pèsent cependant sur eux et peuvent entraîner des problèmes sociaux et sanitaires.

Bon nombre de personnes concernées développent des stratégies pour éviter les situations difficiles et dissimuler leur faiblesse, voire la surmonter, parfois de manière admirable. Elles sont habituées à cacher leurs difficultés. De ce fait, les personnes de leur entourage ont souvent du mal à interpréter correctement leurs actes, leurs affirmations et leurs réactions.  Les malentendus sont fréquents :

  • le supérieur pense que son employé est paresseux ou inintelligent, parce que ce dernier n’exécute pas ou pas de manière satisfaisante les tâches qui lui sont confiées ;
  • l’enfant a l’impression que ses parents ne s’intéressent pas à lui ;
  • les conseillers (p. ex. de l’ORP, des services sociaux ou d’autres institutions) perçoivent leurs clients comme peu coopératifs ou agressifs.

Une personne concernée peut se retrouver dans une situation précaire notamment lorsque ses conditions de vie changent et que les stratégies qu’elle a mises en place ne fonctionnent plus, par exemple en cas de perte d’emploi, de scolarisation d’un enfant ou de séparation de son partenaire de vie. Dans ces cas, la souffrance s’accentue et l’envie de changer ou d’améliorer sa situation personnelle devient plus forte.

Page précédente : Causes | Page suivante : Conséquences sociétales

Calendrier

ven. 08.11.19
Colloque national sur les compétences de base : « collaboration interinstitutionnelle dans le domaine des compétences de base »
ven. 15.11.19
Save the date: Fachtagung des Grundbildungszentrum Berlin
lun. 18.11.19
– ven. 22.11.19
Create game-based learning based on the Nordic approach to learning
ven. 22.11.19
Journée d'échange de la CRFBA.
ven. 29.11.19
Séminaire « Comment s’emparer des nouvelles technologies avec un public en situation d’illettrisme, jusqu’où et avec quels points de vigilance »

Voir le calendrier complet